Grand
Public
Accès
Pro

Actualités

Voir

Le tabac, fauteur de troubles gynécologiques

La consommation de tabac modifie à la fois la flore et les métabolites de la sphère vaginale. Ces altérations exposent à un risque plus élevé d’infections urogénitales et au développement d’odeurs désagréables.   Fumer tue… la diversité du microbiote vaginal. Les femmes consommant du taba...
Voir

Microbiote vaginal, la révolution rose

Ainsi Jean-Marc Bohbot et Rica Etienne ont baptisé leur ouvrage, paru mi-janvier. Si révolution il y a, c’est avant tout dans la capacité des femmes – mais aussi des professionnels de santé, y compris des spécialistes – à composer avec la communauté bactérienne vaginale pour mieux comprendre et acce...
Voir

La flore vaginale, indicateur de risque de développer une IST

Environ ¼ des femmes caucasiennes auraient une dysbiose vaginale favorisant les risques d'infection à Chlamydia, selon une étude néerlandaise.   On soupçonne le microbiote vaginal de jouer un rôle dans la protection contre les IST, et plus particulièrement les lactobacilles dont la produc...
  1. 1

Pages

Publications

Medias