Actualités

Voir

Rôtir, griller ou bouillir : que préfère votre flore intestinale ?

Faire griller ou rôtir ses aliments serait plus bénéfique pour le microbiote intestinal que la cuisson à l’eau, selon une étude inédite à paraître dans la revue Journal of Agriculture and Food Chemistry.   Parmi tous les facteurs susceptibles d’influencer les micro-organismes hébergés dan...
Voir

Microbiote intestinal : les 3 étapes-clés de son développement dans l’enfance

Une équipe de recherche internationale révèle, dans la revue Nature, que la construction du microbiote intestinal se déroule entre 3 et 46 mois. L’allaitement, le mode d’accouchement et l’environnement contribuent à la construction de cette flore.   Les quatre premières années de vie sont...
Voir

Montre-moi ta flore intestinale, et je te dirai d’où tu viens

Une étude parue dans la revue Cell révèle que la migration d’un pays non-occidental vers les Etats-Unis est associée à des bouleversements importants de la diversité et des fonctions du microbiote qui pourraient prédisposer les individus aux maladies métaboliques.   Des chercheurs interna...
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. >

Publications

Voir

Alimentation et santé : le rôle du microbiote intestinal dans les maladies métaboliques

De récentes publications soulignent le lien que le microbiote intestinal entretient avec l’alimentation et certaines maladies comme le diabète (de types 1 et 2) ; elles laissent également entrevoir les éventuels bénéfices des thérapeutiques basées sur l’utilisation de probiotiques et de prébiotiques...
Voir

Gastroentérites et autres diarrhées infectieuses, quand votre microbiote bat de l’aile

On y apprend par exemple que les antibiotiques ne ciblent pas que les agents pathogènes. S'ils éradiquent les germes pathogènes responsables d’une infection, les antibiotiques peuvent également détruire certaines bactéries bénéfiques du microbiote intestinal et provoquer un déséquilibre pouvant cond...
  1. 1

Medias


  1. 1